dimanche 22 novembre 2015

Ces petites choses-là

Pas grand chose à dire, j'ai beaucoup lu et écouté, mais un peu moins qu'en janvier, plus trop la force devant tant d'horreurs * les gâteaux au yaourt avec un peu de poudre de cacao très amer ou des pépites, de la banane, des poires * un lampion clémentine, signe que Noël s'invite alors que c'est tellement lourd et triste dehors * les larmes pas vraiment loin, mais tenues à distance parce que le Bataclan, à une semaine près… * le tour chez le marchand de journaux, les Inrocks, Libé, mais aussi Flow parce que bon… * les questions et les échanges en classe, les colombes de la paix sur et dans l'enveloppe pour les correspondants, écouter Imagine avec mes élèves, c'était très émouvant, enfin pour moi en tout cas ;-)* et d'ailleurs merci pour les suggestions de chants, je découvre des titres ! * Bien peu de choses finalement, mais profiter de ceux qu'on aime, près de la cheminée, avec un polat chaud, un petit bout de gâteau au yaourt et des quartiers de 'tine, ça fait vraiment du bien… Prenez soin de vous ! 

mercredi 11 novembre 2015

Pendant la sieste

Ecouter des podcasts de voyage * tricoter quelques mailles et terminer ce col tout doux et prometteur Song of the sea  avec ce superbe fil venu de loin, en compagnie de ce hérisson (venu de pas très loin mais quand même) cadeau surprise d'une tricopine d'internet, c'est vraiment chouette * je rêve à nouveau d'une grande et longue nuit de sommeil ininterrompue, en ce moment c'est cahotique (le mot est faible) * alors une tasse de thé bien noir de Noël à la cerise * une sélection de chants de Noël pour préparer le spectacle de l'école (je cherche une chanson qui parle de paix, de fraternité, quelque chose d'un peu porteur pour mes zigotos, vous avez des idées ?) * un gâteau avec une pointe de café dedans (pour garder les yeux ouverts) et de la cannelle * le soleil, la douceur des températures * le panier de l'automne et nos trésors * et mon tiki-joli qui récupère (3h cet après-midi quand même ! J'aurais mieux fait de dormir, tiens...)