mercredi 28 août 2013

Faaitoaito

pour ton grand voyage mon amoureux !



Comme prévu, j'ai filé chez Drink up ! à Papeete, ma nouvelle adresse gourmande. Boire un bubble tea pêche avec un macaron coco-citron... Ensuite je file apprendre à coudre un tifaifai avec Maite au centre artisanal de Paea, et puis j'ai plein de films à regarder et je vais donner un coup de main pour l'organisation d'un festival de films du monde en plein air vendredi, samedi et dimanche soir... Et puis j'accueille mes parents voyageurs dans une semaine pile... J'ai de quoi m'occuper l'esprit et les mains, c'est bon !

Tricot-troc

Je viens de finir ce petit pull chouette pour Manava. Il va s'envoler demain dès la première heure avec mon Colin qui repart pour sa rentrée des classes... Ce n'est pas la journée la plus drôle de l'été qui s'annonce, mais j'ai un programme d'enfer pour les jours à venir.
Je n'ai pas compté les heures passées à tricoter ce petit pull... Quel travail ! Mais c'était un beau challenge, j'ai réussi à venir à bout du jacquard (et ce n'était pas gagné) !
Petit pull chouette, taille 8 ans, 
modèle Phildar fourni par Danièle, tricoté en 3,5
Photo au milieu des tiare tahiti
Un pull tout doux pour réchauffer les épaules de Manava, 
pour l'automne frisquet sur l'ile d'Oléron...

dimanche 25 août 2013

Montagnes russes


En vrai, c'est les montagnes russes, ces jours-ci... Un coup en haut, l'autre en bas... Les derniers articles ne reflètent que le coté "c'est la belle vie à Tahiti". Mais ce chemin de l'adoption est parsemé de détours, de petits cailloux sur lesquels on trébuche, on hésite. On s'arrête et puis on repart. On ne racontera pas ce qu'on vit vraiment au jour le jour, nos recherches, nos rencontres parce que c'est trop précieux et trop intime pour etre exposé ici. Par contre, vous aurez d'autres petits bouts colorés de ce qui rend les "à-cotés" de cette aventure plus doux, ce qui permet de sécher ou ravaler les larmes, calmer les angoisses et les incertitudes et repartir du bon pied... Merci pour les mails, les commentaires, la carte reçue ! Ce sont autant de petites pépites semées sur notre chemin et qui nous aident bien à reprendre notre cap !

(Promis le prochain post sera plus joyeux ! Mais c'est ça aussi notre vie ici...) 

mercredi 21 août 2013

Tahiti top 10 # 3

Faire un plouf tout en douceur, avec un "posé-fleur" en délicatesse. Merci Yann ! J'avoue, j'étais moyennement fière avant de voler (un parapentiste a atterri dans les arbres sous mes yeux, mais c'était un débutant...) tout s'est bien passé ensuite ! Jeudi matin je recommence, Madison a besoin de trouver des partenaires pour s'entraîner aux bi-places. Je suis dispo !

Cette équipe de parapentistes dynamiques, efficaces et vraiment très forts, c'est une très belle découverte, ici à Tahiti ! Voici la vidéo du déco prise par mon reporter-spécialiste (qui me booste en ce moment pour continuer le blog...)

Voilà une matinée parfaite pour repartir du bon pied, je suis fiu de tout en ce moment...

lundi 19 août 2013

Oh, pareu !

Suite au salon artisanal de l'Aorai Tini Hau (je vous mets des noms en tahitien pour vous habituer !) de juillet, j'ai rencontré quelques artisanes d'accord pour m'apprendre certaines de leurs techniques. Depuis la semaine dernière, quand Mister Pileus va voler à Punaauia, je me rends un peu plus loin à Paea au centre artisanal. Je sais maintenant comment réaliser mes pareu colorés, comment faire les pochoirs, où acheter le matériel nécessaire. Léonie et Pascal m'ont initiée à la technique de la teinture à froid. Soleil indispensable quand même pour fixer les couleurs !
Léonie prépare les couleurs dans les pots d'escrime.
Après le trempage des rectangles de voile de coton,
on les déplie.
On pose bien à plat sur le gravier et on dispose
les pochoirs découpés dans du lino.
On attend 35 minutes, pas plus, sinon les couleurs passent,
 j'en ai fait la triste expérience lors de mon 2e atelier.
Alternative aux pochoirs, on peut aussi pincer le tissu.
On enlève les pochoirs.
Il ne reste plus qu'à porter à la plage !

jeudi 15 août 2013

Moorea bis

Beaucoup de photos de plage, je laisse Colin-Pileus vous faire découvrir la partie rando du séjour (un peu plus tard)... Il y a aussi eu une pause au lycée agricole pour les confitures (tiaré Tahiti et ananas vanille), un superbe banian et une foret de mape, une allergie au soleil, une Hinano-citron vert du soir, Henri Salvador et son jardin d'hiver en doux fond sonore sur la terrasse pour le thé du matin, et le retour vers Tahiti entre deux éclats de rire, à recevoir de gros paquets de mer sur le visage, un tour de manège sur les vagues !
Sur le panneau, on peut lire : Paris 17 700 km
ça laisse rêveur

J'en profite pour faire un petit coucou à Odile de Vendée (merci pour les encouragements transmis pas Marine !) et à Marion, après notre bavardage par claviers interposés ! Bonne nuit, les amis !

mardi 13 août 2013

Moorea


Lecture sur le ferry
"Chiens d'atolls" de Chantal Kerdilès,
une petite merveille (de plus) dans mes lectures d'ici !
Nous sommes arrivés à Tahiti depuis 1 mois pile ! Nous passons maintenant trois jours sur l'île face à Tahiti : c'est notre bulle pour décompresser (même si la pression n'est pas trop forte, les enjeux sont suffisamment importants pour nous occuper l'esprit sans trop de trêve....) Je vous laisse avec quelques photos prises tant bien que mal (notre appareil a quelques faiblesses ces temps-ci, catastrophe !)
La terrasse depuis laquelle je vous écris
Colin sur son kayak dans le couchant
Good morning Moorea !
Fresque sur la plage de la pension, vous avez les coordonnées ;-)

lundi 12 août 2013

Une rando et ça repart !

Randonnée-exploration avec Indiana-Pierre et son coupe-coupe plus vif que l'éclair ! 
Nous sommes partis de la vallée de la Papenoo et nous avons découvert de magnifiques cascades, des vasques, et même un petit "jaccuzzi" pour trois, juste au sommet d'une cascade d'environ 30 mètres de hauteur. Vue imprenable et frissons garantis !

Grandes chaussettes pour éviter les griffures des végétaux et
 sandales en plastiques parfaites pour le terrain humide glissant
 et très accidenté de la rando...
Grimace crispée de rigueur !
Les gants, c'est pour les cordes
placées le long des passages difficiles.
Pour plus de photos et de détails, ça se passe chez mon Pileus !

jeudi 8 août 2013

A Papeete

9h près de l'arrêt de bus : "Allô Jenny, on se retrouve pour un café (au lait de coco) ?"
10h chez Générali assurances (passionnant...) : "Bonjour, je viens chercher le chèque pour l'assurance de la voiture." Yes, un remboursement partiel !
11h sur le marché : "Un jus corossol-ananas et du poe banane-papaye, s'il te plaît !"
11h30 : "Samedi on passe à la presqu'île, on viendrait bien manger dans ton snack, c'est ouvert ?"
On s'organise, on passe des coups de fil, on fait des rencontres par-ci, par-là, on a le moral au top ou pas trop. Alors heureusement, il y a ces mails de soutien des familles passées par cette aventure-là, leurs mots chaleureux et encourageants, les bons conseils de nos hôtes, les mails de la famille, les photos de notre arche, les quelques rencontres ici ou là. 
Heureusement, il y a les jardins de Paofai qui donnent sur le port de Papeete, la mer, les cocotiers qui bruissent dans le mara'amu (je commence à être fiu d'ailleurs de ce vent qui n'a rien à envier au mistral drômois), Moorea au loin, un bon livre, trois bricoles pour un futur atelier avec les petites filles de Michèle et Pierre.
Poe papaye-banane dans le lait de coco...
Et puis en rentrant, on va chercher des bananes avec Pierre dans le fond du jardin, il nous coupe un coco frais et un autre tout vieux, tout ratatiné mais délicieux... Une rando se prépare, quelques jours à Moorea aussi.
Finalement, ce sont bien toutes ces choses-là et leur lot de dépaysement qui comptent !

Itinéraire d'un coco glacé


lundi 5 août 2013

Tahiti top 10 #2

Assister à un spectacle de danse pendant le Heiva, au deuxième rang, sous le chapiteau à Faa'a, juste pour le plaisir de sentir les odeurs de monoi, de fleurs fraîches et de voir de tout près les danseurs et les costumes végétaux...






Impossible d'avoir une photo nette de cette danseuse très rapide...